JSP

Publié le par Mary

Mais kézako un JSP?


Un JSP c'est un Jeune Sapeur Pompier. Non non sortez vous de la tête tout de suite le beau minet de 18 ans qui grimpe à l'échelle pour sauver le chat de la petite vieille du village. Le JSP n'est pas majeur (et ça fait bien longtemps que la petite vieille a adopté un chien). Le JSP a entre 11 et 18 ans.

Le JSP n'est pas pompier mais il veut le devenir. Attention pas comme quand on demande à un petit garçon ce qu'il fera quand il sera grand et qu'il répond : pompier, fermier, astronaute. Non euh ils veulent vraiment et ils font tout pour.

Alors le voilà notre jeune (attention le jeune peut être mâle ou femelle) inscrit dans une association de JSP. Ces associations sont  créées au sein de certaines casernes et ont pour but de former le jeune à son futur métier.

Le jeune a donc des cours: 4 heures (2 heures de théorie pratique et 2 heures de sport) par semaine (hors vacances scolaires), en général le mercredi ou le samedi après midi (mais certaines casernes organisent leur cours sur deux soirs de la semaine) sur une période de presque 5 ans. L'objectif final étant le Brevet National des Jeunes Sapeurs Pompier et l'incorporation à la majorité dans une caserne.

Le jeune est encadrés par des Sapeurs Pompiers titulaires d‘un diplôme reconnu par Jeunesse et Sport ainsi que par la Fédération Nationale des Sapeurs Pompiers de France. Il s’agit du diplôme d'Animateur de section de JSP.En complément de ces animateurs reconnus, d’autres sapeurs pompiers peuvent participer à la formation des JSP en fonction de leurs compétences et de leurs connaissances (moniteurs de secourisme, formateurs Sapeur Pompier (Lot de Sauvetage, Incendie, risques chimiques…),  animateurs sportifs, anciens Jeunes Sapeurs Pompiers devenus Sapeurs Pompiers, personnels "civils " (vétérinaire, élus, …))

Pour être JSP il faut être un peu fou  très motivé parce que mine de rien, ils en ont des compétences à acquérir.

Allez quelques exemples pour la route:

Pour les activités théoriques et pratiques, il y a la culture administrative (les collectivités territoriales, la constitution de 1958, l'organisation des sapeurs pompiers en France,...),
                                                                                     
                                                                           l'Incendie (connaissance des matériels, la combustion et ses modes de propagation, la réalisation des manoeuvres de base,..), 
                                       
                                                                           le Secourisme (passage des différent niveau de secourisme: PSC1 premiers secours, PSE1 premiers secours en équipe,...),
                                                                                   
                                                                           le Lot de sauvetage (connaissance des règles de sécurité et du matériel, réalisation de manoeuvres: de sauvetage, de reconnaissance, de protection contre les chutes,...),
                                                                                     
                                                                           les Intervention Diverses (les interventions animalières et le rôle du vétérinaire, reconnaissance en cas d'inondations, dégagement des personnes bloquées dans les ascenseurs, destructions des nids d'hyménoptères (guêpes, frelons,...), utilisation des tronçonneuses,..)
                                                                                      
                                                                           la Culture préventive (sensibilisation aux accidents domestiques, prévention de toutes sortes d'accidents (transport scolaire, circulation, risque d'incendie domestique,...)


Les activités sportives se décomposent en plusieurs épreuves athlétiques adaptées à l’age du JSP :  
                                        la vitesse (60, 80 ou 100 mètres),
                                        le demi fond (500, 600 ou 800 mètres),
                                        le saut en hauteur, 
                                        le grimper de corde (5 ou 10 mètres), 
                                        le lancer du poids (3 à 5 kg)



Ces activités comprennent également le « Parcours du Combattant » : le PSSP.Ce parcours est un enchaînement de plusieurs épreuves :  une course de vitesse de 2 fois 25 mètres, la traction d’un dévidoir de 50 kg sur 2 fois 50 mètres, le lancer de 2 commandes dans une fenêtre à 7 mètres de distance, un franchissement de chicanes, le passage d’obstacles avec un tuyau (poutre et banc), le passage d’obstacles proches avec un sac de 25 kg, un sprint final.


 Vous rajouterez à cela une épreuve de natation en piscine : un 50 mètres crawl ou brasse.



Voilà la vie d'un JSP n'est donc pas de tout repos.

 Ah oui mais c'est pas fini, oh la la... je n'ai abordé que les cours. Après y a les cross, les dimanche matin d'hiver (bah oui décembre, janvier, février) , les challenges sportifs départementaux, régionnaux et nationnaux. les concours de manoeuvres départementaux, régionnaux et nationnaux, les congrès, les activités citoyennes qui varient selon les associations ( pour exemple celle de notre canton participe au téléthon, au tri des bouchons (vous savez pour obtenir des fauteuils roulants), à certaines manifestations locales,...).




Alors bien sur le JSP est un ado comme les autres avec ses crises existentielles, ces chagrins d'Amour, sa mue, sa puberté, mais croyez moi  le JSP est un gars/une fille bien qui a signé pour en baver, motivé comme pas deux pour faire quelque chose de bien de sa vie. Et moi je dis chapeau à ses jeunes qui prennent leur vie en main comme ça.

Publié dans Pompiers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pitto 27/10/2008 13:09

Et bien ! Quel courage ces "JSP" !!

Mary 27/10/2008 13:19


Oui en même temps le crédo des pompiers c'est "courage et dévouement" donc ils sont sur la bonne piste


Vaness6 27/10/2008 11:05

Ben moi aussi je dis chapeau les d'jeun's