La vision relative du temps.

Publié le par Mary

Certains (es) parmi vous me suivent déjà depuis le début de ce blog et même avant ce blog, ce que vous allez lire si dessous vous rappellera sûrement quelque chose mais je vous invite quand même à lire la suite.

En 2007 j'étais enceinte. J'avais 30 km à faire pour aller à la maternité et les derniers mois je dois avouer que la route m'était très désagréable. Alors des fois avec le ras le bol, y a des trucs qui ne passaient pas.

Voici ce que j'ai écrit 1 mois et demi avant mon accouchement:



"De retour de la ville,

roh que je l'aime le fin fond de ma campagne.

Donc je suis montée à la mater (ou plutôt à l'usine) pour rencontrer l'anesthésiste et le nouveau gynéco qui me suivra jusqu'à la fin de ma grossesse.

Franchement c'est pas folichon:
en guise de bonjour pour l'anesthésiste j'ai eu le droit à :"bah vous venez?" (et d'une je ne sais pas qui tu es toi? et de deux si on n'appelle pas mon nom de famille j'en déduit que vous êtes la pour une femme sur la demi douzaine dans la salle d'attente). Après elle a ronchonné que le secrétariat n'avait même pas rempli mon dossier et qu'elle allait devoir le faire (question: avez vous déjà eu des enfants? quel est la date du terme? ça y es dossier rempli). Auscultation rapide du dos ("on vous insensibilise là et on passe le produit, c'est tout"). Et pour finir j'ai eu le droit à un papier de deux pages sur la méthodologie et les risques de la péri, à lire plus tard bien sur comme ça si j'ai des questions, bah je me démerde...

Gyneco pas mieux: j'ai du passer plus de temps à enlever mon pantalon et à le remettre qu'à discuter avec le gygy. Il voulait quand même mes trois échos qu'il n'a pas regardé, il a à peine lu le résumé de la troisième. Pas le temps d'en placer une. Il a juste dit que c'était un gros bébé en posant la main sur mon ventre (quand je me foutais des termes techniques de l'échographe je ne pensais pas que j'allais me foutre de la technique tout court du gygy). Il a rien dit pour mon poids mais a quand même trouvé le moyen de me demander de me peser en même temps que je me rhabillais (je ne devais pas aller assez vite pour lui). En résumé du gygy: "je vais bien, c'est 28 euros, à dans un mois".

Et en plus ils n'ont pas de savon dans les toilettes....

Du coup je me dis que j'ai bien fait de me faire suivre depuis le début par mon médecin généraliste du fin fond de ma campagne, elle a pris le temps de m'écouter et de me rassurer au maximum. Et j'avais le droit de prendre mon temps pour remettre mes chaussures au moins..."

Depuis ce texte, mon bébé est né, a grandi et est en bonne santé. J'ai toutefois du prendre un rendez vous avec le chirurgien pour un avis. Alors j'attache le bébé dans la voiture on fait les 30 km, je porte le bébé du parking vers la pédiatrie (c'est assez loin quand on a un bébé de 11 kilos dans les bras). Je passe le secrétariat un peu maladroitement avec mon fils dans un bras et des papiers en pagaille dans la seule main libre, pour découvrir une salle d'attente prête à craquer. C'est assez désespérant de se dire que pendant ce temps là les gentils microbes vont venir faire copain-copain avec votre fils mais bon. 30 mn après j'étais toute seule dans la salle d'attente. Cela semble de bonne augure. Quand le médecin nous a appelé tout a été très vite. La lettre du médecin donnée et lue mon fils était déjà posé sur le lit d'auscultation et ausculté (non non j'ai pas eu le temps de le déshabiller, le doc l'a fait pour moi). Bon du coup il pleurait hurlait un peu comme un malade (jeu de mot). Deux phrases de plus la couche était fermée, les habits remis, la lettre au médecin généraliste dictée et on m'accompagnait vers la porte pour que j'aille prendre un rendez vous de contrôle un mois après. Des questions? Bah non mon cerveau n'avait pas encore pris le temps d'analyser ce qui venait de se passer.

Un mois après j'y suis allée avec mon mari. Devant la salle d'attente bondée j'ai fait ma cool," tu verras dans 20 min on est passé". 30 Minutes plus tard on resortait avec un bébé en pleurs mais franchement ravis de ne pas s'être éternisé.

Comme quoi tout est relatif dans la vie. Autant j'ai très mal pris mes rendez vous éclair avec mon gynéco parce que mettre ses chaussures rapidement à 8 mois de grossesse est un peu stressant, autant un rendez vous éclair quand mon fils imite la sirène des pompiers, j'apprécie la rapidité. C'est quand même bizarre hein?

Publié dans J'ai testé pour vous

Commenter cet article

Heureuse 30/01/2009 23:08

Je n'y avais jamais songé ainsi mais tu as tout à fait raison.Question échos j'ai pas été vernie pour la troisième grossesse. Deuxième écho  : le titulaire était en vacances et l'autre naze m'a annoncé en 30 secondes "placenta praevia (kezako???) et je ne vois pas les structures du cerveau : nouvelle écho dans deux semaines". Deux semaines d'enfer. MOn médecin de retour m'a confirmé une grossesse et un bébé tout à fait normaux ponctués d'un "ma pauvre dame comme vous avez du vous inquiéter".Et pire que le radiologue : le représentant en appareils de radiologie. J'étais un meuble dans la pièce, il posait ses affaires sur la table d'examen. D'un tel manque de tact que le médecin s'est senti obligé de s'excuser à sa place.Tout ça pour faire des beaux bébés (soupir!!)

Mary 31/01/2009 09:54



Roh je l'aurais baffé l'échographe. Mais c'est ignoble



Sherry 30/01/2009 18:45

eh oui.. le temps.. le temps....

Roxane 30/01/2009 14:25

C'est toi qui te plains qu'il fait le pompier? Après le lavage de cerveau quotidien que tu lui fais pour qu'il n'aime que les camions rouges?

Mary 30/01/2009 14:40



Non non c'est pas moi ce sont mes tympans (et accesoirement ceux du médecin et de son assistante)



Lolobepop 30/01/2009 13:12

Ah ouais, ben moi ça va de ce côté là, gygy qui prends plus ou moins à l'heure, qui me fait une écho à chaque coup, non je suis ravie, j'ai eu euh quelque chose comme 6/7 échos durant ma grossesse. Vi diabétique donc grossesse à risque donc photo du bibou tous les mois. Yourrah.... Et RDV chez le diabéto tous les mois aussi, yourra bis. donc moi aussi les deux sont à 30km de chez moi et même pas foutus de mettre leurs RDV le même jour, ouais. Mais ça va, mon bébé ne hurle pas, il est patient comme un ange, d'ailleurs hier 1h30 d'attente pour le diabéto pour moi, il a même pas moufté, mais il a fait un carnage dans le cabinet (ah ah ah) en réduisant en confettis le papier présent sur le siége d'auscultation. :)

Mary 30/01/2009 13:43



Ah ca me rassure y a pas que le mien qui réduit en miette le papier d'auscultation (mais ça il ne le fait que chez mon doc généraliste en même temps il n'a pas le temps chez les autres)



Vaness6 30/01/2009 08:45

J'avoue que parfois mon généraliste est aussi speed que ça. J'apprécie car au moinsquand je prends rendez vous il me prend à l'heure mais j'ai l'impression de me retrouver chez Aldi où les caissière vont tellement vite que t'es meme pas sure que ce soit tes courses qu'elle passe à la caisse!

Mary 30/01/2009 11:13



Ah on a le même genre de caissière, par contre mon généraliste est une perle.