Nividic

Publié le par Mary

Toujours au large de l'île d'Ouessant voici Nividic




Région: Finistère Nord, île d'Ouessant

Position: 48°26'8''N-5°09'1''W

Année de construction: 1936

Hauteur 28 mètres

Élévation/Mer: 36 Mètres

Portée: 9 miles

Optique: Fresnel

Feux: 9 éclats blancs, 10 secondes

Automatisée: Oui

Visitable: Non

Habité: Non




Ce phare a une particularité. Il a été construit pour être non gardé (fait exceptionnel pour l'époque). Il devait être alimenté en énergie à partir du Creac'h (une phare situé sur l'île d'Ouessant qui fera l'objet d'un article ultérieurement). Ainsi une ligne électrique aérienne soutenue par deux pylônes érigés sur deux récifs fut tirée (voir les photos plus bas). D'ailleurs sur ce même cable était installée une nacelle coulissante permettant d'acheminer le personnel d'entretien.Je vous laisse imaginer le très agréable trajet pour ces hommes à l'aide des photos.


Et encore là, à part le brouillard, la mer est d'huile. Imaginez avec un peu de vent et des vagues version atlantique.


Finalement suite au défaut d'entretien, seconde guerre mondiale oblige, les câbles se rompirent. On installa un feu de secours au gaz. Puis une plate forme d'atterissage pour hélicoptère fut installée pour permettre de livrer tous les six mois les bonbonnes de gaz nécessaires à son alimentation.

Depuis juin 1996, il est electrifié par des panneaux solaires.

Publié dans Phares

Commenter cet article

Sourirecompris 03/02/2009 20:27

Toujours intéressant ces articles "pharesques".  Grâce à toi, je vais tous les connaître :)

Mary 03/02/2009 20:33



Non pas tous, je n'aurais pas assez de temps pour tous les visiter et puis ça commence à s'amenuiser ma réserve de phare il va falloir que je retourne en visiter.



Les ételois 02/02/2009 19:38

C'est impressionnant! J'ai toujours éprouvé le plus grand respect pour ces ouvrages étant donné le travail que cela représentait à construire, surtout autrefois!Bonne soirée,Mo

Mary 02/02/2009 22:38



Oui effectivement ils n'avaient pas le smoyens techniques dont nous disposons. c'est très impressionant. Merci pour votre passage.