Comment le dico des petits et gros bobos a sauvé ma nuit...

Publié le par Mary

 

Un Samedi soir 23h30 en octobre dernier.

 

Dans le lit conjugal nous étions en train de rejoindre les bras de morphée après une semaine épuisante due à une crève commune (quand on aime on partage).

 

Notre Pitchoune se réveille. C'est son heure. Le biberon l'attend déjà à la porte de sa chambre. Elle tousse, s'ensuit un bruit bizarre, comme une toux avec un hoquet et un étouffement. On accélère le pas pour rejoindre sa chambre. Elle nous regarde et semble essayer de tousser comme si quelque chose la gênait pour respirer. Un bruit bizarre comme un aboiement sort de sa petite bouche. Elle nous regarde les larmes au yeux. La bronchite on connaît, les mucosités à sortir des petits corps déjà vu. Alors on tente tout pour qu'elle trouve une toux productive et sa respiration par la même occasion. Peine perdue elle semble toujours s'étouffer à chaque fois qu'elle essaie de tousser.

 

Alors c'est parti appel aux beaux parents pour qu'il viennent garder le premier et direction les urgences...40 minutes dans la nuit froide.

 

La petite emmitouflée au max semble apaisée dans la voiture. Elle retrouve une respiration calme.

 

Arrivée aux urgences si ce n'est sa léthargie qui peut s'expliquer par l'heure tardive et la route elle semble aller mieux.

 

Aux urgences pédiatriques, on nous prend un peu à la légère, la petite sourit,s'intéresse à tout ce qui se passe. Et puis elle essaie de s'exprimer. Et là ce n'est plus ma Pitchoune qui babille c'est Sylvester Stallone.

 

"Ah mais c'est une laryngite" en déduit l'infirmière.

 

Une laryngite???? Non sérieux je ne me suis quand même pas déplacée aux urgences en pleine nuit juste pour ça. Moi qui pensait faire partie des mères qui ne paniquait pas pour rien finalement je me retrouve en pleine nuit aux urgences pour une laryngite.

 

Le médicament ingéré, on repart dans la nuit froide. Ma tête se met alors à travailler. Et en général je n'ai pas accès au bouton stop.

 

Arrivée à la maison on couche la petite et on rejoint notre précieux lit, il est trois heures du mat.

 

Et puis soudain je repense au livre de Marjoliemaman que j'ai acheté récemment Le dico des petits et gros bobos : Prévenir et guérir les maux de vos enfants ! http://ecx.images-amazon.com/images/I/41XUZ1AT9fL._SS500_.jpg

 

J'ouvre à la page Laryngite et là j'ai eu l'impression d'écouter une amie me parler. Avec des termes clairs et un ton amicale Marjolaine me dit que la Laryngite est impressionnante la première fois qu'on la rencontre chez un enfant (il parait que la fois d'après on sait la reconnaître). Elle me donne des conseils utiles pour aider ma fille à retrouver sa respiration en cas de problèmes aigus. Elle me dit que la visite aux urgences est parfois nécessaire et donc que mon aller retour dans la nuit n'est pas le geste d'une mère qui panique trop vite. Et cerise sur le gâteau elle répond à la question que je m'étais posée dans la voiture:"est ce que je peux donner du doliprane à ma fille pour ses douleurs dentaires pendant le traitement au célestène?".

 

C'est une amie qui m'a apaisée par ses mots, a appuyée sur le bouton off de mon cerveau et m'a permis de retrouver rapidement mon sommeil pour une nuit bien trop courte.

 

Merci Marjo

 

Depuis notre "amie" larynghite est revenue nous rendre visite et effectivement dès la deuxième fois on reconnait tout de suite cette toux tellement particulière. Nous n'avons donc pas accouru aux urgences vu que le médecin nous avait prescrit un flacon d'avance pour le cas où. Mais j'ai rouvert le livre pour y retrouver les conseils appaissants. Une piqure de rappel.

 

Article non sponsorisé

Publié dans J'ai testé pour vous

Commenter cet article

Elysee.or 17/05/2012 19:18


J'aimerai bien l'avoir aussi,ma petite n'a pas trois ans... je retiens son titre, merci beaucoup

Mary 20/05/2012 13:34



Tu le trouveras facilement sur amazon, je te le conseille.



Les Chats du Bocage 13/05/2012 01:32


 


( ma soeur plus jeune d'un an que moi n'a pas d'enfant, elle ne risquait pas d'avoir des livres pour)

Les Chats du Bocage 13/05/2012 01:31


 


Mon fils en a eu, la 1ère à Marseille en week-end chez ma soeur, le médecin voulait l'hospitaliser.


 


Je n'ai pas voulu, alors il m'a fait une lettre en cas....


 


J'ai failli regretter dans la nuit car il s'étouffait et son père l'a pendu par les jambes et il lui a donné des "coups" dans le ventre.


 


Des glaires sont sorties.....  je me suis dit la prochaine fois j'accepte l'hospitalisation car j'avais eu peur.


 


Oui il avait eu droit à Célestène aussi.


 


Impressionnant tout de même, en plus je n'avais que 19 ans, à peine !


 


Et je n'avais pas de livre avec moi bien sûr !


 


Bien que le livre que tu cites ne devait pas exister je pense.


 


J'en avais 2 autres, mais à Lyon.


 


Bises. Dani


 

Mary 20/05/2012 13:42



C'est le problème avec les livres ils devraient nous accompagner partout où l'on va.


C'est vrai que c'est très impressionant comme maladie. Ici on a une réserve de celestene pour pouvoir traiter dès le début et éviter les périodes vraiment flippantes où ils cherchent leur
respiration.


Bises



fred 10/05/2012 10:27


ah bon, tu fermes l'autre et tu reprends celui là ?

Mary 11/05/2012 10:08



voui c'est plus simple



fred 09/05/2012 20:43


je n'aurais pas su reconnaitre, mes enfants n'en n'ont jamais eu. Mais ça doit être impressionnant. Tu n'avais pas déjà fait un article sur ça ou sur ce livre ?

Mary 10/05/2012 10:12



Si mais il y a des articles que je veux sauver avant de fermer l'autre



Sherry 09/05/2012 19:33


t'inquiète pas, j'ai paniqué pour chacun de mes enfants.. me suis retrouvée aux urgences parfois à des heures indues pour un petit rien... et je crois qu'aujourd'hui, en tant que Mamie, je suis
pire... cet ouvrage a l'air fort intéressant, je devrais me le procurer au cas où je servirais de Nounou !!!!!

Mary 10/05/2012 10:11



Comme dit ma belle mère quand c'était les siens elle ne s'inquiétait pas trop mais maintenant que ce sont les miens elle devient complètement parano quand elle les garde.



canelle56 09/05/2012 14:10


Maladie que j'ai bien connue avec mon dernier ....pas toujours facile à gerer c'est vrai


bises Mary

Mary 10/05/2012 10:10



Surtout quand ils sont si petit et que leur donner les médicaments relève du tour de passe passe. Bonne journée



Agnès 09/05/2012 12:53


Des moments qui nous font un peu paniquer et après on gère, tu verras au n° 3 !!! Bises

Mary 10/05/2012 10:09



Ah non je ne verrais pas je m'arrête là



daphne44 09/05/2012 12:28


C'est impressionnant c'est sur et a prendre au sérieux


 bonne journée

Mary 10/05/2012 10:08



Et puis sur les bébés dès qu'ils sont malades et que ça sors du traditionnel rhume en général on s'inquiète. Bonne journée



Littorine 09/05/2012 10:27


Effectivement ça doit être impressionnant ! Heureusement qu'il y a des personnes qui savent écrire pour apaiser...Bises et bisous aux pitchouns

Mary 10/05/2012 10:07



Oui c'est toujours mieux que d'aller s'inquiéter en cherchant sur le net (en général j'en sors encore plus flippé) Bises



Béatrice 09/05/2012 09:39


Oui, la laryngite, après la panique de la première fois, on reconnait !!

Mary 10/05/2012 10:06



C'est quand même sacrément impressionant comme son.



Marjoliemaman 09/05/2012 09:33


Ravie d'avoir pu "être" là !

Mary 10/05/2012 10:06



Merci à toi pour le ton de ce livre, c'est le premier que je consulte à chaque fois que je cherche à me rassurer