Les vignes de Sainte Colombe-Christian Signol

Publié le par Mary

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51BKZSJ3R4L._SL500_AA300_.jpg

 

Présentation de l'Editeur

Lorsque, à la veille de la guerre de 1870, meurt Charles Barthélémie, maître du Solail, deux de ses enfants, Léonce et Charlotte, s'affrontent pour diriger le domaine : des hectares de vigne mûrissant dans la lumière du Midi.Mais au-delà des rivalités familiales, les drames de la nature et de l'histoire vont se conjuguer pour faire du destin de Charlotte, généreuse, impétueuse, passionnée, une suite de combats sans merci : ravages du phylloxéra, grande crise de 1907 où l'effondrement des cours et la révolte des vignerons manqueront de ruiner le Solail? Plus tard, face à l'épreuve de la guerre, Charlotte, enfin maîtresse du domaine, donnera toute sa mesure, réussissant à rendre au Solail sa splendeur passée.Amours heureuses ou contrariées, choc des caractères, ambitions, passions, drames et bonheurs, tout contribue à faire de ce roman, où s'entrecroisent les destins de dizaines de personnages, une somptueuse chronique. Mais c'est la terre, chaude et vivante, immémoriale, les senteurs de la garrigue et la lumière du Midi qui enveloppent ce roman de leur présence sensible, envoûtante, par la magie du conteur hors pair qu'est Christian Signol.Les Vignes de Sainte-Colombe comprend :1. les vignes de sainte-colombe2. la lumière des collines

 

Ce que j'en pense:


Je vous ai parlé récemment de ma découverte de l'auteur Christian Signol. Avec ma chance la bibliothèque n'a pas le tome deux et j'attends donc que le bibliobus me l'amène (un jour peut être... sachant que j'attends un autre livre depuis plus de 6 mois). La bibliothécaire m'a conseillé Les vignes de Sainte Colombe et comme en générale nous avons le même goût en catégorie lecture j'ai testé.

J'ai eu du mal, beaucoup plus de mal. L'auteur m'a paumé dans certains passage avec les termes techniques sur le vignoble. Les personnages sont très nombreux et franchement je n'ai pas réussi à me prendre de sympathie pour les principaux. C'est quand même primordiales pour moi la sympathie pour les personnages ça me donne envie de rouvrir le livre. Comme je fais confiance à ma bibliothécaire j'ai continué malgré le test de la 50e page (en général je lis les 50 premières pages et si je n'ai pas accroché alors j'abandonne). Et bien m'en a pris. A la fin du livre j'avais vraiment envie de lire le tome deux ("Les lumières des collines"). Mais je crois que si j'avais commencé par ce livre là je n'aurai peut être pas cherché à en lire plus de cet auteur.

Publié dans Coin lecture

Commenter cet article

Mille Bulles 03/09/2012 16:59


C'est drôle, j'ai commencé Signol par ce livre très exactemente et il m'a emmenée loin, vraiment loin... Je découvre ton blog, je laisse ici mon premier commentaire et je te proprose, si tu le
souhaites, de t'envoyer la suite par courrier postal. Tu me le renverrais quand tu l'auras fini. Un livre aimé, c'est aussi fait pour se partager! :-)

Mary 04/09/2012 11:42



Je te remercie pour la gentille proposition. Ils avaient à la bibliothèque la suite: la lumière des collines. J'ai d'ailleurs bien plus accroché sur le tome 2 que sur le tome 1



Marylou 03/09/2012 15:21


comme quoi il n'y a rien de mieux que l'expérience...bonne lecture pour la suite

nadia-vraie 29/08/2012 23:06


je vais recommencer à lire un peu et moi,ce sont des livres d'histoire que je préfère de ce temps-ci.


À bientôt.

Poulette Dodue 29/08/2012 10:57


Comme toi, quand j'accroche sur un auteur je prends "les yeux fermés" les bouquins suivants.