Monuments men- Robert Edsel

Publié le par Mary

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51z6AhTxiVL._.jpg

 

Ce qu'en dit l'éditeur:

A peine un pays conquis, les armées d’Hitler se livraient au pillage systématique des plus belles collections d’art – des familles juives entre autres – en confisquant au nom du Führer des Michel-Ange, des Vinci, des Van Eyck ou encore des Vermeer avec le projet de construire le plus extraordinaire des musées à Linz, sa ville natale. 
Dès 1941, Eisenhower crée un groupe d’experts (Les Monuments Men) afin de protéger les trésors américains. En 1944, ce groupe élargi à treize nationalités, composés de conservateurs, de professeurs d’histoire de l’art, d’architectes, d’archiviste va accompagner les armées de la libération afin de protéger le patrimoine architectural européen et de récupérer les milliers d’œuvres enlevées par les nazis. 
Robert Edsel a tout particulièrement suivi les aventures de neuf hommes et d’une femme. George Stout, l’un des initiateurs du projet au courage et au charisme hors normes, JJ Rorimer qui deviendra le futur directeur du Metropolitan Museum of Art et découvrira dans le château de Neuschwanstein des milliers de tableaux, Jacques Jaujard, le directeur des Musées Nationaux qui réussira à protéger le Louvre et les trésors nationaux… et surtout l’étonnante Rose Vaillant, véritable héroïne qui au jeu de Paume établira secrètement la liste des mouvements des œuvres vers l’Allemagne. 
Des plages du D-Day aux réserves des plus grands musées, des châteaux de Bavière au Nid d’aigle de Berchtesgaden, des mines de Merkers à celles de Altaussé, Robert Edsel nous fait participer à la plus extraordinaire et dangereuse chasse aux trésors du XXe siècle.

 

Ce que j'en ai pensé:

Monuments men est un livre que j'ai particulièrement aimé parce qu'il aborde une partie moins connue de la seconde guerre mondiale, la préservation du patrimoine culturel.

Je ne suis pas très branchée art mais j'apprecie néanmoins que lors de la seconde guerre mondiale les combattants aient pour la première fois compris l'intérêt de préserver un patrimoine (en évitant de bombarder certains monuments par exemple) même si c'est principalement une méthode de communication.

Les monuments mens était peu nombreux, très mal équipé et surtout un peu laché en plein milieu d'un incroyable bazar. Ils ont risqués leur vie pour sauver et retrouver des oeuvres d'art (de la statue d'église aux tableaux de Vermeer). On voit aussi le travail de certains français qui ont officiellement "collaboré" avec les allemands pour pouvoir résister officieusement et réduire les dégâts sur les oeuvres du Louvre.

Bref un livre qui m'a appris beaucoup de chose sur la seconde guerre mondiale et sur l'art. Ecrit sans fioriture il se lit vraiment bien.

 

Il est disponible en format kindle

Publié dans Coin lecture

Commenter cet article

Béatrice 05/02/2014 09:04


Je note, je note !!!


Merci Mary !