Orientation

Publié le par Mary

Le désavantage quand on vit en campagne c'est que des fois, bah, on est bien obligé de la quitter notre campagne pour "monter à la ville".

Il y a des villes que j'aime beaucoup. Prenez Saint Nazaire par exemple. Pratiquement rasée pendant la seconde guerre mondiale, elle a été reconstruite un peu comme les villes américaines, en carré, où que vous soyez dans la ville vous repérer est un jeux d'enfant.

Il y a des villes où je déteste mettre les pieds (ou plutôt la roue en l'occurrence): La Baule en fait partie. C'est mon cauchemar cette ville. Sauf que voilà l'ophtalmo qui pouvait me prendre le plus rapidement il est... oui,oui je vous le donne dans le mil: à La Baule. Bon bah voilà quand faut y aller, faut y aller.

Et me voici partie totalement préparée. J'ai regardé sur mappy où je devais me rendre et par où je devais passer. J'ai même activé la fonction vu du ciel pour être sûre de bien me situer. Ma belle mère m'a brieffé plus de trois fois et elle m'a même refilé une carte de la ville. Y avait rien de plus simple: après le pont qui passe au dessus de la voie ferrée, tu tournes à gauche vers la gare, à l'embranchement entre les cinq routes tu prends celle qui va vers la droite. C'était super simple...
J'arrive sur le pont, je tourne à gauche, hop un panneau pour la gare sncf, je suis. Il est 15h50 j'ai rendez vous à 16h. Pas de souci je suis dans les temps, l'embranchement devrait être un peu plus loin.

C'est alors qu'il surgit devant moi, menaçant. Le panneau, celui que tout le monde redoute: DEVIATION.

Nonnnn!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Pourquoi moi?????????????????????????????

Et puis en plus c'est le genre de déviation que t'es obligé de suivre parce que derrière le panneau, y a plus de route, juste un trou béant. #@%\-&=(@^^^^@#¤ pour rester polie.

Bon bah on va tenter de suivre la déviation, on s'enfonce dans une petite rue à droite, à la fin de la rue: à droite? à gauche? Et leur foutu panneau déviation, ils ne pourraient pas continuer à en installer sur le reste de la déviation.

15h53 Allez à droite, quelques mètres, oh une demoiselle, on s'arrête, on ouvre la fenêtre (oui enfin on descend le peu de fenêtre que le moteur de la portière accepte de descendre). Zut une touriste (vous connaissez vous la probabilté de tomber sur une personne originaire de La Baule même en dehors de la saison touristique? oui bah j'aurais plus de chance de gagner au loto). Je repars vitre ouverte (euh le moteur n'a pas voulu la relever). Sgreugneugneu descreugneugneu.

15h58. On ne stresse pas. On ne stresse pas. On se gare devant une sortie de garage (bah oui le seul endroit ou vous pouvez encore vous garez à La Baule c'est devant les sorties de garage, y a plus de place ailleurs). On regarde le plan, en bénissant belle maman d'avoir penser à vous en refiler un et en bénissant la personne qui a eu l'idée de mettre un nom de rue à chaque coin de rue (si, si y a des villes tu peux les chercher les noms de rues tu ne les trouveras pas).
Bon alors à droite à gauche et re à droite. Et c'est repartie: à droite à gauche et.... sens interdit (et m***** y a pas les sens interdit sur cette carte: Merci Belle maman). Alors tout droit, tout droit allez première à droite. Amen!!!!!!! J'ai ENFIN trouvé l'avenue.

Bon moi c'est le numéro 23 en face de moi c'est le numéro 5, je vais parier qu'en allant sur la droite les chiffres vont monter. A droite toute. 53, 55 et m***** ça devait être le 51 avec le 1 effacé. On reste zen il est 16h pas grave. Je trace pour réussir à faire demi tour. Hop là dans l'autre sens. Donc dans ce sens là ça devrait descendre. 69, 71,75???80????????????????? (je peux savoir ce que fait un nombre pair de ce côté de la rue?) 57 (bon c'est mieux), 55 (à l'attaque du 23!!!!!), 31, station essence ESSO, croissement, changement de rue: bienvenue sur le boulevard Clémenceau. Noooooooooooooooooooonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn!!!!

16h05 screugneugneude screugneugneu bip bip bip (oui ça ce sont les touches de mon portable: superbe invention le portable).
elle:  "Cabinet d'ophtalmologie bonjour!"
Moi:"Bonjour Mme Truc Muche à l'appareil, j'ai rendez vous à 16h"
Elle:"oui tout à fait"
Moi:"au secours, je suis paumée, j'en ai marre de cette ville, je veux retourner chez moi dans mon village, appelez les pompiers, la police, superman mais sortez moi de làààààààààààààààààààààà!!!!!!"
euh non pardon je me laisse aller "je vais avoir un peu de retard, je suis comme qui dirait euh paumée, vous pourriez m'aider je suis au niveau de la station Esso"
Elle:"Ah là il faut remonter vers la gare"
Moi:"Mais c'est dévié espèce de***************"
"Euh c'est à dire que par rapport à l'hotel Dors bien vous êtes où?"
Elle:""Casiment en face"

Quoi casiment en face, ils se foutent de moi à La Baule, c'est pas le boulevard Georges Clémenceau alors???????

Bon on se gare, on remonte la fenêtre en poussant avec la main. Les flics peuvent venir relever les empreintes sans soucis.

16h10  je suis chez l'ophtalmo. Youpi youpi youpi.

16h25 Bon bah maintenant y a plus qu'à trouver une route pour rentrer chez moi, dans ma douce campagne

Article écrit le 6 novembre 2008 je n'ai pas remis une roue à la Baule en tant que conductrice depuis cet épisode: pas folle la guêpe!!!!

Publié dans J'ai testé pour vous

Commenter cet article

kat 23/11/2009 14:52


finalement, pas de reatrd, ou presque!
c'est vrai qu'il y a certaines villes c'est "au secours!!"
merci de m'avoir fait sourire ma belle!
bisous


Mary 23/11/2009 21:29



Avec plaisir, c'était fait pour. Bisous



Sherry 22/11/2009 19:40


Il y a des villes comme ça, qui nous filent des angoisses... Moi c'était Orléans, j'avais beau y aller souvent, en tant que passagère, essayer de repérer.. impossible de m'y orienter.. en plus à
l'époque il y avait les travaux pour le tram.... un jour, enfin une nuit, revenant de Bretagne pour rentrer chez moi (je n'y habitais pas encore àl'époque), je me suis dit qu'il y avait pas trop de
circulation, et avec les explications que j'avais eues de mon entourage, je devais y arriver.. j'ai tourné en rond pendant une heure trente, me retrouvant dans des quartiers "improbables" à la
limite de la crise de nerfs... je déteste Orléans, je n'y remettrais plus jamais les pieds NA


Mary 23/11/2009 21:56



C'est terrible quand on ne sais même plus où on est. Bisous



☼♥ Lajemy ♥♪ 20/11/2009 22:27


mdr !!! je connais ça aussi quand il faut que j'aille dans les grandes villes, je pars toujours beaucoup en avance maintenant ! bisous bisous


Mary 23/11/2009 22:20



Hi hi vive la campagne bisous



Dany 20/11/2009 22:11


bon retour Mary et gros bisous. Dany


Mary 23/11/2009 22:24



Merci beaucoup. bisous



Soledad 20/11/2009 20:34


C'est dans ces cas là qu'on apprécie le gps... LoL . Mais je doisreconnaître que dans certaines villes c'est super bien renseigné, par contre dans d'autre , c'ets galère... En général , je vais sur
Mapy, je repère le prking le plus proce, et je fais le reste à pied, car meme les sens unique ne me sont pas interdit...LOL
Bon week-end. Et gros bisous.


Mary 23/11/2009 22:21



Mouais mais les gps ils ne doivent pas être au courant des travaux??? je ne sais pas comment ça marche vraiment ce truc. Pour repérer le parking le plus proche il faut déjà le trouver. hihi.
Bonne semaine. Bisous



Alba 20/11/2009 20:06


On dirait moi, tout le temps et partout !
j'ai comme qui dirait l'art et la manière de me fourrer dans ce genre de guêpiers...
En tout cas tu écris bien, Mary, je l'y revoyais dans les moindres détails !!!
Ca ne s'invente pas

Dis c'est quand que tu r'viens ?


Mary 23/11/2009 22:24



Je suis r'viendu...



lenez o vent 20/11/2009 19:54


trop drôle, bravo Mary pour ce joyeux billet pour nous!


Mary 23/11/2009 22:24



Avec plaisir...



canelle56 20/11/2009 19:47


Morte de rires!!!!! merci pour ce moment epique...rires , bises Mary


Mary 23/11/2009 22:25



Avec plaisir.. autant partager... Bises



Littorine 20/11/2009 18:10


Mary ton article est excellent, je me suis bidonnée tu peux pas savoir, je t'imaginait ...même si je ne te connais pas... bref tu devrait écrire des romans plutôt que de taper sur une calculatrice
 Bises la belle au fait tu as eu le droit à des lunettes ?


Mary 22/11/2009 14:38



Bah oui j'ai des lunettes depuis mes 18 ans (faute d'avoir lu la nuit avec une lampe d epoche sous les draps?)



Fred 20/11/2009 15:28


j'ai ri du début à la fin Mary ! non pas pour me moquer mais parce que ça aurait pû être moi ! je compatis même si c'était il y a longtemps ! bisous la vacancière !


Mary 22/11/2009 14:39



Hihi merci Bisosu



Dany 20/11/2009 14:41


Hi hi quelle aventure ma belle!!! A Rome c'est pareil cela m'est arrivé pour un contrôle  aussi je te dis pas l'angoisse comme toi bip bip bip!!!

J'avais hâte aussi de rentrer chez moi  J'espère au moins qu'il t'a donné de bonnes nouvelles



Mary 22/11/2009 14:40



Il a juste fait renouvelé mes lunettes. Rien d ebien grave. C'est terrible ce genre de situation parce que le stress monte. Bisous



CatherineD 20/11/2009 13:10


mopi aussi, j'ai tellement stressé pour des clopinettes que maintenant, je suis bien en avance. l'hisoire ne dit pas combien de temps l'ophtalmo t'a fait attendre?
parce que quand t'as couru pour être à l'heure, et que tu poireautes une éternité, ça arrive aussi...
et vive Clémenceau...


Mary 22/11/2009 14:43



Non ça va j'ai pas attendu. J'avais un gyneco dans le genre catastrophique, ça m'es arrivé de resortir de son cabinet pour aller manger en ville et revenir attendre...



Justyne 20/11/2009 11:22


Oh lala!!!!!! ca fait un bail que je suis pas venue, pardon! Bisous


Mary 22/11/2009 14:44



Pas de souci Bisous



La Romanche 20/11/2009 10:30


moi, je n'aime tellement pas être en retard que lorsuqe je sais que je dois mettre une roue dans ce genre d'endroit, je pars pour être au moins une demie heure à une heure d'avance. Histoire de pas
stresser. Et c'est là que je trouve la route du premier coup. Et que je poireaute dans la sale d'attente avec de vieux magazines......


Mary 22/11/2009 14:44



Hihi et en général c'est le genre de magazines que tu ne lirait jamais genre la croix ou le point