"Sissi Les forces du destin" ou comment Romy Schneider c'est de l'arnaque

Publié le par Mary

 

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51TBSB35EQL._SL500_AA300_.jpg

 

A Noël dernier les sempiternels épisodes de la saga Sissi sont repassés sur nos écrans. Je les ai regardé, ça devait bien faire 10 ans que je ne les avais pas vu.

 

Je me suis demandé ce qui était du domaine du mythe et ce qui était du domaine de la réalité.

 

J'ai donc acheté "Sissi, les forces du destin" d'Hortence Dufour.

 

Présentation de l'éditeur

" C'était bien un mariage d'amour qui s'annonçait François-Joseph dictait avec une chaleur inconnue, ses courriers. Il écrivit ou tsar, "son cher et précieux ami", son bonheur sentimental. La déception de Nicolas II serait grande quand François-Joseph l'écarterait de son alliance. La guerre rebondirait meurtrière. Une enfant vêtue de rose avait suspendu un bref moment les fureurs des hommes. " Impératrice d'Autriche à seize ans pour avoir inspiré, d'un coup de foudre, un amour indéfectible à l'empereur François-Joseph à qui l'on destinait sa sœur Hélène, la belle Sissi a longtemps erré dans les corridors de l'Histoire, attendant de rencontrer une biographe à la mesure de sa personnalité. C'est chose faite avec Hortense Dufour, qui nous présente ici un portrait très vivant de l'impératrice controversée, celle qui mourut d'un coup de poignard donné par un anarchiste italien. Avec cet ouvrage qui lui restitue sa dimension d'Hamlet au féminin, la figure de Sissi échappe enfin aux regards mièvres pour apparaître dans toute sa complexité : une femme dotée d'un destin plus grand qu'elle...

 

Ce que j'en ai pensé:

 

Je passerai sur le style de l'auteur qui ne me convient pas. Le sujet en lui même ne m'aurait pas autant intéressé je pense que j'aurai fermé le livre avant la fin. Mais je me tiens à votre dispo dans les commentaires si jamais vous voulez en savoir plus.

 

En ce qui concerne la vie de Sissi a proprement parlé on est vraiment très loin de cette série plein de romantisme dégoulinant. Cette amour si fort entre François Joseph et Sissi n'est finalement qu'un coup de foudre qui enchainera tellement de souffrances.

 

Je ne suis pas doué pour expliquer vraiment les choses alors voilà ce que j'ai retenu des 800 pages

Sissi est une femme qui n'était pas faite pour son rôle d'impératrice. C'était un personnage complexe atteint de mysanthropie, d'agoraphobie et d'anorexie et de plein d'autre chose qui finisse en "ie".

Elle n'a (excepté un bref passage de ferveur pour la Hongrie et pendant les guerres) jamais oeuvré pour son pays risquant même à de nombreuses reprises des incidents diplomatiques par pur égoïsme.

Ce n'est que par son incomparable beauté qu'elle n'était connue à l'époque et aussi pour son besoin de toujours fuir.

Si j'ai eu beaucoup de peine pour elle au début du livre lors de sa nuit de noce (son viol), quand elle s'est vu retiré la garde de ses enfants par sa belle mère ou lors de la mort de sa fille ainée, j'ai fermé ce livre en me disant qu'elle ne faisait finalement pas partie de ses grandes femmes qui avait fait bouger les choses comme on le croit en regardant les épisodes télés. Qu'elle n'a jamais tant aimé son mari que lorsqu'elle était loin de lui. Et finalement j'ai plus de sympathie pour ce pauvre homme qui en plus de devoir gérer un empire devenu poudriere devait gérer les frasques et les absences de sa femme.

 

Ca fait court pour résumer une vie de femme et un livre de 800 pages, alors si le sujet vous intéresse je vous conseille de lire sa biographie, vous serez bien surpris.

Publié dans Coin lecture

Commenter cet article

Agnès 05/06/2012 13:27


J'avais lu il y a très longtemps une biographie de Sissi et franchement c'est l'envers du tableau. Quelle vie de dingue a eu cette femme !!! Bises

leoetlisa 05/06/2012 11:48


Je préfère rester sur le souvenir des films avec Romy, pas grave si ça ne colle pas à la réalité, tant mieux d'ailleurs !

Sherry 05/06/2012 11:29


je n'ai pas regardé cette fois-ci, mais plus jeune je l'avais fait, j'avais apprécié.. mais c'était mon côté midinette et fleur bleue. Passionnée d'histoire, j'avais cherché si Sissi était
vraiment la femme décrite dans le film, et comme toi, j'ai été fort surprise... merci pour l'info sur ce livre que je ne connais pas... peut être que, si j'ai le temps et le courage je
m'attaquerais au 800 pages.. bises

Littorine 05/06/2012 11:25


J'aime tes résumé de livre ! toujours aussi intéressant. Bon tu casses mes illusions, mais je me doutais bien que la réalité devait être tout autre, trop beau pour être vrai. Merci, je te crois
sur paroles. Bises

philae 05/06/2012 10:59


merci pour ce résumé très intéressant et instructif

Léonie Canot 05/06/2012 10:33


Je me souviens avoir lu surtout (je ne sais plus où) qu'elle était effectivement complètement anorexique et qu'elle se déplaçait toujours avec des instruments de gym (type haltères et espaliers)
et qu'elle s'épuisait à faire des heures de gym tous les jours.