Une histoire vieille comme la pluie

Publié le par Mary

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/8/9/2/9782020663298.jpg

Et oui ça arrive des fois, il faut bien une exception qui confirme la règle.
Mon fils a choisi pour moi une lecture que je n'ai aps pu finir.

Pourtant l'histoire avait l'air très intéressante

Présentation de l'éditeur:
Petit village en voie de désertification, sorte d'îlot pris dans un immense pré au vert moiré d'or, Prek Nâm Deng a sa personnalité atypique : le révérend père Tiane, un bonze bougon et généreux qui ne prête guère attention à la dignité de sa charge. Pour les gens sérieux, il est un conteur de balivernes et un religieux qui ne respecte pas l'interdiction d'affabuler. Pour les enfants, il est un puits de contes merveilleux qui les enchante avec des histoires drôles dont certaines ne sont "guère courtoises", des histoires étonnantes "pleines de recours aux formules magiques et de miracles de toutes sortes", des histoires mélancoliques, des histoires terrifiantes ou des anecdotes de l'époque où il allait en pélerinage en Inde. Ces histoires vieilles comme la pluie, le père Tiane les raconte pour tuer le temps, pour tromper l'ennui. Il ne prétend jamais qu'elles sont vraies, ni qu'elles sont fausses. Cette nuit de solitude désolée de 1967, au début de la saison froide, tandis qu'adultes et enfants sont réunis en silence autour du feu, le bonze décide de raconter l'histoire de sa jeunesse, pleine de bruit, de fureur et de "gens ensorcelés dans une terre ensorcelée"…

Mon avis:

L'histoire est peut être intéressante je ne le saurais jamais je n'ai pas dépassé la page 30. Le style d'écriture n'est pas du tout pour moi. Je pense que cela vient de la traduction du livre. L'auteur est un indien. Il se concentre sur énormément de détail. Je pense que c'est un peu comme les idéogrammes chinois qui ne représentent pas des mots mais des idées et que c'est par conséquent assez dur à traduire en français. On se retrouve ainsi envahit de détail. Les phrases sont pire qu'à rallonge. J'ai abandonné ce livre au bout d'une enième phrase qui a commencé en debut de page et fini sur la page d'à côté. Il y avait tellement de virgule et d'apparté que j'ai relu quatre fois pour réussir à voir où allait la phrase et puis j'ai laissé tomber....





Publié dans Coin lecture

Commenter cet article

Littorine 14/01/2010 19:35


Mais alors ton p'tit lou qu'est ce qu'il fabrique  tu sais que ton tag il avance ...si si  il est passé chez
Aude Terrienne et Kasimir ...Aude l'a passé à Wilmo et à Mimi...c'est très intéressant à suivre !! Bises


Mary 15/01/2010 14:18



Oui je l'ai vu passer chez fred aussi. Bisous



La Romanche 13/01/2010 23:26


C'est vrai que parfois la traduction fait perdre de l'intensité, de l'intérêt à l'écriture originelle. Et parfois, l'écriture originelle est aussi rébarbative que sa traduction.Je n'ai pas lu ce
livre, mais moi non plus je n'aime pas les phrases à rallonge...possible que ne n'aurais pas accroché non plus....


Mary 15/01/2010 14:04



Oui c'est vrai tout ne doit pas etre lié à la traduction mais aussi à la culture litéraire du pays. Bisous



☼♥ Lajemy ♥♪ 13/01/2010 21:47


bon je sais ce qu'il me reste à faire : surtout ne pas le prendre hihi ! bisous £


Mary 15/01/2010 14:03



T'as tout compris. Bisous



kat 13/01/2010 21:23



houlàlà! moi non plus je ne supporte pas les phrases de 2 pages, tu as essayé de sauter quelques pages pour voir plus
loin?
bisous



Mary 15/01/2010 14:03



Oui mais c'était toujours dans un style à rallonge. bisous



Soledad 13/01/2010 19:50


Et bien j'ai eu le cas avec les disparus  de Mendelson, on ne peut pas plus enuyeux comme livre, et c'est dommage, car son histoire mérite qu'on s'y attarde... j'ai tenu le coup 200pages sur
environ 400!!!Je te souhaite une agréable fin de journée, encore une fois froide et enneigée ce jour ici... Bisous


Mary 15/01/2010 14:03



Ah ok je note de ne pas l'emprunter celui ci... Bisous



Andrée 13/01/2010 18:23


Moi non plus , je n'aime pas les phrases à rallonge .Et puis , les traductions ne sont pas toujours fidèles à l'esprit de l'écrivain .Bonne soirée , bisous Mary


Mary 15/01/2010 14:02



Oui mais je ne parle pas suffisament bien l'indien pour le lire dans sa version originale hihi. Bisous



13/01/2010 15:29


30 pages à raison d'un phrase pas page !! Dis donc, il faisait combien de pages en tout ton bouquin pour qu'on arrive enfin à la fin de l'histoire ?!!!


Mary 15/01/2010 14:02



Il n'est pas très épais 200 pages je pense...



laure 13/01/2010 14:15


La couverture est si jolie...C'est bien normal que ton fils ait choisi ce livre.
Mais c'est vrai que la littérature indienne, c'est plutôt pour des initiés...Très difficile pour les occidentaux. C'est bien d'avoir essayé. Même trente pages, ça permet d'avoir une expérience d'un
type de littérature auquel on n'est pas du tout habitué. Rien que ça, ça apprend beaucoup.


Mary 15/01/2010 14:01



Oui mais bon ça ne m'empechera pas de retenter l'experience sur un autre livre indien... Bises



petitefleur 13/01/2010 12:30


je passe juste te souhaiter une bonne journée
dsl c un copier coller
mais suis o lit avec une bonne Gastro bisous


Mary 15/01/2010 14:01



Ca va mieux? Bon rétablissement.



mamacat 13/01/2010 11:38


Ca me fait penser à Belle du Seigneur d'Albert Cohen. A moment donné c'est l'un des personnages qui raconte : aucune majuscule, ni point, ni virgule, ni aucun signe de ponctuation ... et
tout ça sur je ne sais combien de pages !
C'est dommage car c'est une très belle histoire !
Bizzz


Mary 15/01/2010 14:00



Ah sans ponctuation en plus ça doit être terrible Bon bah je note de ne pas le lire alors.



Dany 13/01/2010 09:38


J'ai déjà pas de temps pour lire, (malheureusement) mais là je ne chercherai pas le livre! bisous
Dany 


Mary 15/01/2010 13:56



Comme ça tu ne perdras pas de temps à le lire hihi. Bisous et bon courage pour tes travaux.



Alba 13/01/2010 09:00


Oh c'est dommage, l'histoire me plaisait bien... la couverture aussi, comme à ton fils


Mary 15/01/2010 13:55



Moi aussi je trouvais le résumé super interessant...



Perfecta 13/01/2010 08:32


Dommage, l'histoire à l'air intéressante...


Mary 15/01/2010 13:55



Bah oui c'est decevant



amaryves 13/01/2010 08:14


Parfois les traductions sont approximatives, surtout pour les récits se passant dans des pays où la culture n'est pas proche de la nôtre.
Mais il faut reconnaître aussi, que pour nos auteurs c'est parfois le cas : il faudrait traduire leur français... en français !!!!


Mary 15/01/2010 13:55



Oui c'est sur que certains livres français devraient être retraduit...;



Fred 13/01/2010 07:22


ah ce n'est pas pour moi alors ! moi qui ai des pb de concentration, je m'évaderais à la 3è ligne ! mais tu as raison, ça doit être un pb de traduction. Bisous


Mary 15/01/2010 13:54



Bisous



Sherry 13/01/2010 06:39


certains livres, traduits, sur des thèmes tout particuliers, sont compliqués à lire. Comme tu le dis, la traduction n'est peut être pas tout à fait "fidèle" et il est parfois difficile de se
plonger dans un univers qu'on connaît peu ou pas du tout... bah la couverture est jolie, c'est ce qui a attiré ton fiston ! gros bisous frileux ce matin encore


Mary 15/01/2010 13:53



Oui je suposse, la dernière fois il m'a sorti un livre sur le pole nord parce qu'il y avait la photo d'un bateau en couverture... Bon j'ai reposé le livre c'était pas un roman...