Les enfants des Justes- Christian Signol

Publié le par Mary

http://ecx.images-amazon.com/images/I/61OtlPl40tL._AA300_.jpg

 

Ce qu'en dit l'éditeur:

En 1942, dans le département de la Dordogne, la ligne de démarcation croise le cours de l’Isle. La ferme des Laborie est à deux pas de la rivière et Virgile, n’écoutant que son coeur, ne refuse jamais sa barque à ceux qui tentent de passer en zone libre. Lorsqu’on propose à Virgile et à Victoria qui n’ont jamais pu avoir d’enfants, de cacher Sarah et Elie, deux gamins juifs perdus dans la tourmente, ils accueillent les petits réfugiés comme un don du ciel. Au fil des jours, malgré les trahisons, les dénonciations, les contrôles incessants, la Résistance s’organise dans le Périgord jusqu’aux reflux des troupes allemandes dans le sang et la terreur.
Avec une sensibilité, une justesse de ton qui bouleversent, Christian Signol évoque cette période douloureuse de l’Histoire où, comme les Laborie, de nombreux Français n’hésitèrent pas à mettre leur vie en jeu avec la simple certitude d’accomplir leur devoir de citoyen, d’être humain. Ce roman auquel l’auteur tient tant est un superbe hommage à la mémoire de ces Justes qu’on ne peut oublier.

 

Ce que j'en ai pensé:

Pour ceux qui me suivent depuis quelques temps vous savez que tous les livres qui ont trait à la seconde guerre mondiale me plaisent particulièrement. Christian Signol aborde un sujet sur lequel j'ai un peu de mal depuis que je suis maman. Dans Les enfants des justes, il parle de ses français qui ont risqués leur vie pour cacher des enfants de juifs. Il parle de ses enfants qui se sont retrouvés prisonnier d'une guerre. Il s'agit d'un roman bien sur mais il nous plonge dans ce que nous pouvons à peine entrevoir dans nos vies en paix: les traumatismes des enfants séparés de leur parents, les dangers, la peur, la vie, le rapport aux autres,la méfiance, l'amour, l'incertitude et la générosité. Ce livre m'a serré le coeur assez fort par moment. Même si je le conseille vivement si vous êtes maman aux hormones vives peut être qu'il sera un peu dur.

 

Je me permets de recopier le magnifique avant propos de Christian Signol parce que c'est lui qui m'a donné envie de le lire:

"Le président Hollande a qualifié récemment l'arrestation, l'internement et la déportation de juifs de "crime commis en France par la France". J'aurai préféré entendre "l'Etat Français", coupable effectivement de tous ces abominables crimes, mais qu'on ne peut en aucun cas assimiler à la France de cette époque. Aussi en ais-je été profondément blessé, tout comme j'avais été blessé par les propos de Jacques Chirac en 1995. non pas pour moi, mais pour mes parents et mes grands parents. mon père s'est engagé pour la durée de la guerre contre les nazis, puis a été réfractaire au STO parce qu'il ne voulait pas travailler pour Hitler, et ensuite résistant dans les groupe Vény, réseau Buckmaster, sur les causses du Lot. Mes grands parents, qui étaient boulangers, ont donnés du pain à tous les réfugiés: Espagnols, Juifs, échoués de l'Exode, et dans mon village pas un seul n'a été dénoncé. Ma France à moi n'est coupable de rien. Les héros de ce roman auquel je tiens tant, Virgile et Victoria, non plus. Ils ressemblent beaucoup à ma grand-mère et à mon grand-père. Non physiquement mais par leur bonté naturelle, leur absence de préjugés envers qui que ce soit, leur refus du malheur. Ma France c'est celle là, celle de la résistance à la barbarie nazie, et celle de l'humanité généreuse. Celle de l'humilité,  du silence et du courage. Celle dont je suis fier et dont je me sens gardien vigilant de la mémoire, sans loi mémorielle ni repentante."

 

Pour ceux que cela intéresse ce livre est aussi disponible en format kindle.

Publié dans Coin lecture

Commenter cet article

07/02/2013 14:56


J'aime beaucoup lire ces livres même si ils me mettent mal à l'aise devant les témoignages de cruauté ou de dénonciation. Mais je pense qu'il faut les lire pour mieux comprendre cette période.

Poulette Dodue 07/02/2013 07:52


Je ne lis pas (ou peu) de roman historique", mais comme toi les Justes sont des gens qui donnent envie de connaitre ce qu'ils ont vécus.