Le vestibule des causes perdues- Manon MOREAU

Publié le par Mary

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/519qMnrpyIL.jpg

Présentation:

C'est l'histoire de Mara, de Robert, de Sept Lieues, d'Henrique, de Bruce, de Clotilde, de cet homme qu'on appelle Le Breton, de Flora et d'Árpád. Un retraité, un joueur de guitare, un cow-boy, un exégète de Claude Simon, une brunette maigrichonne, un taiseux, une grande bourgeoise fatiguée, un gars que la vie un jour a pris pour un punching-ball. L'histoire de gens qui dans leurs existences urbaines n'avaient aucune chance de se croiser, mais qui tous, un jour, enfilent de grosses chaussures, un sac à dos et mettent le cap vers les confins de l'Espagne, le bout du monde, la fin de l'Europe : Saint-Jacques-de-Compostelle. Sans se douter que ce chemin vieux comme les contes emporte ceux qui l'arpentent bien plus loin que ce qu'ils pouvaient imaginer. C'est un peu l'histoire de la tour de Babel, sauf que cette fois, ce sont les hommes qui auraient eu le dernier mot.

 

Ce que j'en ai pensé:

Si j'ai attaqué la lecture du livre de Manon Moreau Le Vestibule des causes perdues c'est parce que j'aime bien les livres qui parlent des gens, les histoires de rencontres de personnes que tout semblent opposer, la description des caractères, l'affirmation des personnalités.

Je viens de fermer ce livre et je suis toute chose. Il m'a permis de découvrir le pélerinage vers Saint Jacques de Compostelle. Je ne suis pas catholique et j'avais associé ce pélérinage à de la religion pure et dure. Et finalement je découvre que ceux qui le pratiquent ne sont pas tous des grenouilles de bénitiers. Que ce pélérinage c'est un peu comme un but que l'on se fixe non pour trouver dieu mais pour se trouver soit même dans la solitude des chemins, dans l'effort physique, dans ses rapports avec les autres...

J'ai aimé l'histoire et le style de l'auteur, j'ai aimé les personnages mais surtout je crois que j'ai voyagé et qu'il m'a donné envie.

Je vous le conseille vraiment.

Publié dans Coin lecture

Commenter cet article

Béatrice 02/04/2014 15:30


Les gens le font souvent par petit bout, sur plusieurs années ...

wilmo 02/04/2014 13:39


il y a un film qui a été tiré ce ce livre, sorti en 2013 je crois. Je ne l'ai pas vu, le thème catho rubricabrac ne m'attirait pas du tout... je vais pê essayer le bouquin :)

Mary 02/04/2014 15:27



ah oui? là à part la messe de debut de pelerinage et la rencontre avec un curé qui loge les pelerins on ne parle pas de religion.



Béatrice 02/04/2014 09:12


Oui, tout ceux qui marchent sur ce chemin disent que c'est un rendez-vous avec soi-même !

Mary 02/04/2014 15:28



Je n'ai jamais rencontré de gens qui l'avait fait, je ne pensais pas qu'il y avait tant de monde à le pratiquer. Depuis j'ai fait des recherches sur internet et je suis impressionné du
nombre de pélerins.