Le musée de Pegasus Bridge

Publié le par Mary


Le musée de Pegasus bridge est situé à proximité de Caen.

http://item.slide.com/r/1/118/i/N0UrIr9k7T9OWw__Cp9t8nViH7WwfUi5/

Pegasus bridge est en fait un pont à bascule situé entre benouville et Ranville. Il était au moment du débarquement l'un des ponts essentiels pour la libération de la france avec deux autres ponts de la région. S'ils étaient coupés les alliés ne pourraient pas avancer.

C'est pourquoi pendant que des milliers d'hommes débarquaient sur les plages, des hommes étaient transportés en planeur pour atterrir dans les terres et prendre d'assaut ces ponts.

La tache n'était pas facile car les allemands ayant prévu une arrivée par les air ont consciencieusement noyé la campagne pour créer des marais et planté des pieux dans les champs pour que les avions s'empallent dessus à l'atterrissage.


Le pont a été libéré dans la nuit du 6 juin 1944

Le musée retrace cette histoire et nous présente le pont original (un nouveau pont est encore en activité)

http://item.slide.com/r/1/183/i/HihA6rdj4j9RYMG40ElDjd2_qDctObOq/


Un réplique grandeur nature de l'un des planeurs est visible

http://item.slide.com/r/1/105/i/yKY4JRqCwD8hSpaqwW6fFykh8EvgB88m/

ainsi que la carcasse d'un des planeurs d'origine (vous remarquerez tout comme moi que la carlingue est construite en bois)

http://item.slide.com/r/1/133/i/fISshd_P6D-Kszf8nSo3_Y_7Qb4g8JsJ/

quelques véhicules militaires sont aussi en présentation...

http://item.slide.com/r/1/43/i/HeBmuL024j-gZLgOHdWNyfqit8PJBSZp/

A l'intérieur du musée, outre une rétrospective sur la prise du pont

http://item.slide.com/r/1/164/i/5JT0iM_L1j_MjAiCrGbBoAAewCCXNCbx/
http://item.slide.com/r/1/235/i/UPUr8DH6yD8PSFj2xDT90ookitbxrv5k/


Vous pourrez découvrir des éléments d'époque comme cette caisse qui a été parachuté à l'époque avec les éléments principaux pour les soins d'urgence...

http://item.slide.com/r/1/135/i/rFYulHao3T8pbAA-zBuyXT6gB2uiLom2/
mais le musée s'arrête aussi sur l'histoire de quelques héros de l'époque en nous présentant aussi certains effets personnels....


Un musée très intéressant, l'avantage de l'avoir vu au mois de novembre est que notre fils avait tout l'espace nécessaire pour faire sa petite vie sans gêner grand monde. J'aime beaucoup le fait qu'il y ait un côté à l'intérieur et un côté en extérieur. D'une part parce qu'on passe de la théorie et des maquettes aux lieux et choses grandeur réelle. D'autre part parce qu'à l'extérieur on peut laisser un gamin de deux ans se défouler plus facilement.

Publié dans J'ai testé pour vous

Commenter cet article

kat 25/01/2010 16:09


un lieu de mémoire qui m'a l'air bien sympathique!


Mary 26/01/2010 19:04



Oui je l'ai trouvé très bien il y a un peu de tout on ne se lasse pas...



Martine 23/01/2010 06:49


Je l'ai visité au printemps dernier et j'en avais fait aussi un reportage.
Une visite émouvante et intéressante. J'ai visité aussi la batterie allemande de Melleville toute proche ( http://www.cergyrama.com/article-31489831.html  ). Bon week-end Mary $$$


Mary 23/01/2010 11:19



Ah elles étaient toutes fermés les batteries on devra y retourner rien que pour ça. Je vais voir ton article de ce pas.



le corsaire 21/01/2010 22:28


Très intéressant à visiter et complète les autres que l'on peut visiter dans le secteur.Le bistrot à l'angle,existe toujours ?merci pour la visite.
bises,daniel.


Mary 22/01/2010 14:39



Je n'ai pas fait attention au bistrot et en regardant sur internet je me rend compte que j'ai loupé quelque chose de super interessant. Pour une prochaine fois peut être....Bises



Tagazou 21/01/2010 19:00


Le ciel au dessus du pont est bien inquietant!
Sympa la visite!
bonne soirée


Mary 22/01/2010 14:38



Oui il n'était vraiment pas encourageant mais on s'en est pas trop mal sorti malgré le froid... Merci de ton passage. A bientot



☼♥ Lajemy ♥♪ 21/01/2010 18:45


des témoignages précieux de ce qu'on ne veut jamais revoir.... bisous £


Mary 22/01/2010 14:35



Oui c'est sur, un musée essentile pour éviter l'oubli. Bisous



Dany 21/01/2010 18:16


J'adore les musées en général, ils nous permettent de faire un saut dans le passé et avec un peu d'imagination de s'y retrouver aussiMerci pour cet artcile super intérréssant, bisous Mary


Mary 22/01/2010 14:34



Avec plaisir. Bisous



petite fleur 21/01/2010 17:08


bonjour mary  je passe repondre sur ton blog direct 
je n 'ai pas  arrter mon repassage a domicil mais pris autre chose en plus 
donc toujours un travail a domicil  ce qui me prend beaucoup de temps mais omoin  a la fin du mois sa tombe LOL
voila   j 'ai lu ton article super ce musée  et trés bien  expliquer
merci pour cet visite
et a bientot  quan j 'aurais pris le rytme  car pas si facil que sa de denoyauté des pruneaux   bisous bisous


Mary 22/01/2010 14:34



Ah c'est aussi à domicile... ça doit demander beaucoup d'énergie surtout. bisous



leoetlisa 21/01/2010 16:48


je crois que je l'ai visité, j'avais adoré me ballader le long des plages du débarquement, et voir qu'il y avait encore des épaves échouées m'avait sidérée ! C'est vieux, ça remonte à au moins...
15 ans


Mary 22/01/2010 14:34



Et oui le temps passe vite...



Andrée 21/01/2010 16:29


Très intéressant , émouvants et essentiels ces musées , bonne journée , bisous Mary


Mary 22/01/2010 14:33



Merci Bonne journée à toi aussi. bisous



Perfecta 21/01/2010 16:18


je ne l'ai jamais visité


Mary 22/01/2010 14:32



Tu sais il y a plein d'endroit de ma région que je n'ai jamais visité, faute de temps, d'argent, d'envie (je trouve que je visite largement plus quand je pars en vacances que quand je suis
chez moi, c'est pas le mê rythme). Bisous



Sherry 21/01/2010 15:55


superbe, merci pour cette balade dans l'histoire et la culture.. bisous


Mary 22/01/2010 14:31



Avec plaisir; bisous



le Vosgpat breton 21/01/2010 14:08


Tout comme pour ma pomme.

Ma mère qui ne l'était encore pas à cette époque avait 13 ans,
haitait Houlgate, était chargée de surveiller déjà sa fraterie de 9 mômes,
a été évacuée quelques jours avant le jour J par les bonnes-soeurs,
en charette, vers le sud.

D'abord du côté de Saint-Germain le Vasson, puis Potigny, puis je ne sais plus exactement le trajet entrepris car la poche de Falaise se précisait etil fallait déguerpir le plus rapidement
possible.

Mais cette épopée s'est terminée du côé d'Angers dans le domaine d'un château
appartenant à une certaine Comtesse de Clermontonnerre ? je crois me rappeler.

J'ai passé ma jeunesse jusque mes 15 ans à côté de Caen et du...Pegasus Bridge...l'ancien pont que j'aimais aller voir se lever à chque passage de bateau.

Le café Gondrée, juste au bord du canal est aussi une institution à lui seul
et les photos des régiments ayant emprunté ce pont sont phénoménales !

Merci du partage photographique.

Bisousss


Mary 22/01/2010 14:31



je comprends pourquoi cette région te touche autant... Contente d'avoir pu partager. Bisous



Les étellois 21/01/2010 13:57


C'est bien d'avoir conservé tous ces témoignages d'un passé qui n'est pas si vieux (je suis née en 45...)
Bonne journée,
Mo


Mary 22/01/2010 14:30



Oui le devoir de mémoire c'est très important... Bonne journée



amaryves 21/01/2010 13:52


Ce sont des endroits où j'aimerai retourner..... mes parents ( qui n'étaient pas encore mes parents !!!) ont vécu ces moments, mon père vers St Valéry en Caux, mais planqué dans le maquis, ma mère
à Sottteville-les-Rouen, ville détruite à 70% puis à Rouen incendiée en juin 40 qui brula pdt 2 jours entiers (libérée le 30 août 1944 par les Canadiens)


Mary 22/01/2010 14:30



Ah ça touche ton histoire personnel je comprend que les lieux doivent prendre encore plus d'importance...



Fred 21/01/2010 13:34


c'est une visite qui me plairait, c'est sûr ! Merci


Mary 22/01/2010 14:29



Un jour peut être bisous